Quantcast

Pourquoi on devient vegan ?

Pourquoi on devient vegan ?

Si vous êtes sur cette page, vous êtes peut-être déjà sensibilisés à ce qui suit mais vous pouvez aussi être arrivés là par hasard, par curiosité, alors pour ceux-là, voici quelques explications pour dédiaboliser les vegan.

Qu’est-ce-que le veganisme ?

Etre vegan, c’est refuser de participer à la souffrance animale, directement ou indirectement.

Alimentation
Les vegan ne mangent ni produits laitiers, ni oeuf, ni miel, car ils crééent de la souffrance. Leur alimentation est donc 100% végétale.

Habillement
Beaucoup de vêtements proviennent également de l’exploitation et de la souffrance animale, aussi les vegan n’achètent ni cuir, ni laine, ni alpaga, ni angora, ni fourrure, …

Cosmétiques
Beaucoup d’ingrédients d’origine animale sont utilisés dans les cosmétiques comme les graisses animales, la gélatine, le collagène, la glycérine, la keratine, ou encore l’allantoïne, le lait, les oeufs, … sans parler des tests qui continuent d’être effectués par les marques, sur les animaux, malgré la loi du 11 mars 2013 en France, qui interdit aux industriels d’utiliser des animaux à des fins de tests cosmétologiques. Voir l’article de One Voice.

Pourquoi on devient vegan ?

On décide de devenir vegan pour se mettre en accord avec ses convictions.
Toute exploitation animale, quelle qu’elle soit, inflige de la souffrance, il en va de même pour les élevages près de chez vous ou les élevages bio, … ils sont tous synonymes de détresse et de traitement douloureux.
Le végétarisme est un premier pas (déjà important !) contre la maltraitance animale car il supprime la viande et le poisson.
Le végétalisme est un grand pas contre la maltraitance car il supprime produits laitiers et oeufs.
Le veganisme est la seule manière de vivre qui ne cause aucune souffrance à un animal, c’est le seul moyen de respecter la vie animale

vache-veau

Mais on ne tue pas la vache pour son lait !

Pour faire des produits laitiers (lait, beurre, yaourt, crème, …), il faut inséminer une vache pour faire naître un veau et lancer la lactation. Ce veau est arraché à sa mère dès sa naissance et envoyé à l’abattoir. Dès que la vache ne produit plus de lait, on l’insémine de nouveau, on fait naître un veau qui part à l’abattoir, … jusqu’à ce qu’elle parte elle-même, épuisée, à l’abattoir au bout de 5 ans, alors qu’elle pourrait en vivre 20. 

Pas très réjouissant, surtout quand on passe toute sa vie dans des hangars, à se faire traire à une cadence infernale pour donner toujours plus de lait, à avoir mal, peur et à pleurer la disparition de ses bébés, car oui une vache pleure son veau pendant plusieurs jours.

Les poules, on ne les force pas à pondre !

Non, en effet, les poules n’ont pas besoin qu’on les force pour pondre, mais les poules “sauvages” en pondent en moyenne 60 par an, alors que les poules d’élevage en pondent près de 300 par an.
Les oeufs proviennent pour la moitié de poules élevées en batterie où elles n’ont que la taille d’une feuille A4 pour bouger dans leur cage. De plus, quel que soit leur mode d’élevage (Label rouge, bio, …), elles sont débectées à la naissance et envoyées à l’abattoir après 1 an de bons et loyaux service alors qu’elles peuvent vivre jusqu’à 10 ans. Les poussins mâles, inutiles pour l’industrie puisqu’ils ne pondent pas, sont broyés vivants ou gazés à la naissance.

Etre vegan est donc un acte de conscience, la volonté d’aller jusqu’au bout de ses convictions, contre la souffrance animale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription

Newsletter

Nouveaux menus, nouvelles recettes
tous les 15 jours