Recette vegan – Forêt noire en verrines

Recette vegan – Forêt noire en verrines

Cette recette vegan de forêt noire est un peu longue à réaliser mais elle en vaut largement la peine. Il faut penser à mettre le lait de coco entier au réfrigérateur la veille et prévoir d’y laisser de nouveau la crème au minimum 4h avant de monter les verrines. Un dessert savoureux, sans aucun produit animal et beaucoup plus léger que l’original ! Un dessert d’Halloween sanglant !

Ingrédients

Pour 6 verrines
La crème
135ml d’aquafaba (jus des pois chiches)
50g de sucre
1 boîte de lait de coco entier
1/4 de càc de gomme de xanthane
Le gâteau
150 g de chocolat pâtissier
20cl de lait végétal (riz par exemple)
60g de poudre d’amande
90g de sucre
60g de farine
1/2 sachet de levure chimique
1 càc de bicarbonate de soude
30 ml de café fort
Copeaux de chocolat
Les cerises
450g de cerises noires dénoyautées
10cl de kirsch
1 càc de fécule de maïs

Préparation de la recette

La crème
Mettre le lait de coco au frais toute une nuit. Le lendemain retirer la partie figée.
Placer cette crème de noix de coco dans un bol et la fouetter jusqu’à ce qu’elle soit lisse et sans morceaux.
Battre l’aquafaba jusqu’à ce qu’il monte, il faut environ 10 minutes.
Ajouter le sucre très progressivement tout en continuant de battre. Ajouter la gomme xanthane.
Très, très lentement et doucement, ajouter la crème de noix de coco dans l’aquafaba. Battre juste un peu pour mélanger. Le mélange va dégonfler un peu, c’est normal. Placer au réfrigérateur environ 4 heures.
Le gâteau
Faire chauffer le four à 180°C.
Faire fondre doucement le chocolat avec 5cl de lait de riz. Pendant ce temps, battre le reste de lait avec le sucre.
Une fois le chocolat bien fondu, le mélanger au mélange lait de riz/sucre. Ajouter la poudre d’amande, mélanger. Ajouter la farine, la levure et mélanger.
Cuire environ 20minutes. Laisser refroidir complètement avant de couper en morceaux.
Les cerises
Faire mijoter les cerises avec le Kirsch et 3 càs d’eau pendant 10 à 15 minutes. Egoutter en conservant le jus et laisser refroidir.
Prendre 2 càc du jus et le mettre dans un bol. Ajouter la fécule de maïs et mélanger jusqu’à obtenir une bouillie.
Mettre cette bouillie dans une casserole avec le reste de jus et faire mijoter doucement pour que la sauce épaississe. Mettre de côté pour refroidir.
L’assemblage
Mettre une couche de gâteau au fond des verrines, ajouter les cerises et un peu de jus, ajouter la crème, puis recommencer pour faire un autre étage.
Terminer avec des copeaux de chocolat.

6 commentaires pour "Recette vegan – Forêt noire en verrines"

  • Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog et je sens que je vais le piller. Il se trouve que j’ai une végétarienne et un végétalien dans ma famille ….
    Concernant votre forêt noire en verrines, je voudrais savoir si je peux la préparer la veille du jour “J”.

  • Bonjour,
    Je suis très heureuse que vous puissiez trouver des idées pour satisfaire votre famille !
    Pour pouvez préparer le gâteau et les cerises la veille mais je vous suggère de faire la chantilly au dernier moment sinon elle risque de dégonfler !
    J’espère que cette recette vous plaira !
    Emmanuelle

  • Bonsoir, merci pour cette recette, que je tente pour des amis vegans, pour recycler un reste de cerises griottes ;-) Le jus de pois chiche battu j’en entends parler depuis longtemps et je vais tenter pour la première fois, mais je m’interroge : on dit de le faire au dernier moment (confirmé par votre réponse précédente) mais alors qu’en est-il de l’indication de la recette, de le mettre au frais 4h…? Si on n’a pas 4h devant soi il faut mieux le faire juste avant de servir ? Et autre question, je ne suis pas fan de l’aspect “coco” qui est la seule alternative que j’aie trouvé sur les blogs vegan pour remplacer la chantilly, est-ce que l’aquafaba et une crème d’amande fouettée ne feraient pas l’affaire ??

  • biscuit sorti du four : c’est bluffant ! il est bien aéré et riche en chocolat, super ! J’ai fait le double de la recette et il a cuit bcp plus longtemps (j’imagine à cause de la quantité) Sinon, j’ai mis 1/3 moins de sucre et j’ai utilisé moitié farine de riz, moitié Maïzéna pour qu’il soit aussi sans gluten, et uniquement du bicarbonate de soude (3 càc dans mon cas, avec tous les autres ingrédients doublés) Quelques changements, mais c’est une réussite !

  • Bonjour Elsa,

    Les clés pour réussir une crème chantilly classique sont: une crème liquide contenant un taux de matières grasses assez élevé, une crème liquide bien froide (on recommande même de mettre le bol du robot au froid lui aussi) et d’augmenter progressivement la vitesse de battage du fouet. Pour réaliser une crème chantilly vegan, on respecte donc les mêmes consignes. D’ou l’utilisation très fréquente de crème de coco qui est l’une des plus riches en matières grasses et qui garantit ainsi la réussite de la chantilly.
    L’inconvenient je vous l’accorde, c’est que cette crème conserve un petit gout coco. Toutes les autres crèmes végétales comme la crème de soja, crème d’amande, crème d’avoine…ne fonctionnent pas toutes seules. Il faut alors utiliser une aide supplémentaire (un genre de fixateur à base de fécule ou de gomme de guar)
    Sachez qu’il existe sinon des préparations pour crème fouettée à base de soja et de riz, voir des bombes de crèmes toutes prêtes.
    Pour en revenir à la recette et la recommandation de laisser reposer l’aquafaba pendant 4H au réfrigérateur, c’est tout simplement pour que la texture se fige et que vous puissiez obtenir une mousse qui se tienne suffisamment. Il est vrai que la complexité de cette recette est de pouvoir s’adapter en terme de temps. Si elle est réalisée trop longtemps à l’avance, votre crème chantilly peut retomber et si ce n’est pas assez, elle peut ne pas prendre…
    Mon conseil si vous n’avez pas les 4H devant vous supprimez l’aquafaba et réalisez votre chantilly avec l’aide citée juste avant.
    Bonne dégustation
    Marie Gabrielle

  • Bonsoir Elsa,
    Merci pour votre retour!
    Les recettes sont faites pour êtres partagées et pour vivre leur vie!
    Vous avez parfaitement raison de vous les approprier et de les adapter à votre convenance (surtout pour des versions sans gluten)
    C’est un plaisir de vous satisfaire.
    Marie Gabrielle

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.