Pourquoi devenir végétarien ?

Pourquoi devenir végétarien ?

Etre végétarien, c’est quoi ?
Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de viande animale. Les végétariens ne mangent ni viande, ni volaille, ni poisson mais consomment des oeufs et des laitages contrairement aux végétaliens qui ne les consomment pas. Les vegan, de leur côté, ne consomment et n’utilisent aucun produit d’origine animale (le cuir, la laine, la fourrure, …)

Pourquoi devenir végétarien ?
Le végétarisme vous tente mais vous avez encore quelques doutes et quelques réticences à vous lancer : contraintes sociales, manque de temps, manque d’idées, … Nous vous proposons ci-dessous un rapide récapitulatif de tous les avantages que peut vous apporter le végétarisme. Vous pourrez ensuite commencer à vous lancer dans les menus végétariens simples et rapides proposés sur notre site.

Les avantages du végétarisme

Réduire la souffrance animale

Qui peut rester de marbre devant les images d’horreur que nous offre l’élevage des animaux destinés à la consommation avec ces animaux entassés dans des hangars, dans des box, des cages où ils n’ont pas le loisir de bouger une patte ou une aile. Le transport en bétaillère montre des animaux paniqués, déjà traités comme de la viande, sans ménagement. Ils terminent leur courte vie dans la terreur, à l’abattoir, où ils meurent la plupart du temps sans étourdissement, dans les hurlements, dans l’horreur absolue.
Chaque année, 60 000 000 000 d’animaux sont élevés et tués dans des conditions effroyables pour être mangés par l’Homme. Le végétarisme permet d’éviter une grande partie de cette souffrance.

Limiter le gaspillage des ressources

Aujourd’hui, le tiers des terres cultivables de la planète est utilisé pour nourrir les animaux d’élevage. En France, cette proportion passe à 2/3 ! Imaginez les populations que l’on pourrait nourrir si on ne gaspillait pas les céréales à nourrir les animaux de consommation. (1g de protéines animales produit nécessite 10 fois plus de protéines végétales). Alors, préférez-vous nourrir les animaux ou nourrir les humains ?

Empêcher La destruction de notre environnement

L’élevage a des conséquences dramatiques sur notre environnement. Tout d’abord à cause de la déforestation, et principalement de la forêt amazonienne (poumon de la Terre). 14000 km2 de forêt disparaissent ainsi chaque année pour l’expansion des élevages. Ensuite, l’élevage intensif est responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre (plus que les transports …), l’impact sur le réchauffement climatique n’est plus à démontrer. La production animale a également de fortes retombées sur les ressources en eau. Il faut cinq fois plus d’eau pour avoir 1kcal d’aliments animaux que d’aliments végétaux dans nos assiettes. C’est également la plus grande source de polluants de l’eau avec les déchets animaux, les antibiotiques, les hormones, les engrais et pesticides.

Protéger votre santé

L’alimentation classique des pays occidentaux est beaucoup trop riches en protéines. L’abus de protéines est responsable de bons nombres des maladies actuelles. Les bénéfices de l’alimentation végétarienne sur la santé sont reconnus sur de nombreuses pathologies : troubles cardiovasculaires, diabète, obésité, hypertension, ostéoporose, constipation, cancer. Ainsi réduire sa consommation de protéines et privilégier les protéines végétales permet de limiter les risques de certaines maladies et améliore la qualité de vie.

Les inconvénients du végétarisme

Soyons honnête, à moins de passer beaucoup de temps à préparer des plats végétariens, les substitutifs de la viande sont moins savoureux qu’une entrecôte au barbecue. Personne ne vous dira le contraire. Lorsqu’on n’est pas végétarien, on pense ainsi qu’adopter cette pratique alimentaire nous prive d’une des plus grandes jouissances de la vie. Pourtant, le plaisir qu’éprouve un végétarien à suivre ses convictions et à découvrir de nouveaux goûts, est bien plus intense que le plaisir gustatif éphémère qu’offre la viande. Et ça, aucun végétarien ne vous dira le contraire non plus.

Devenir végétarien est le fruit d’une réflexion et d’une démarche personnelle aboutie. Etre végétarien, c’est repenser ses habitudes, ne pas accepter les convenances, agir pour ce et ceux qui nous entoure. Etre végétarien, c’est bien plus q’un régime alimentaire, c’est un état d’esprit.

Pas de commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.