Végétarisme – Les idées reçues

Végétarisme – Les idées reçues

Encore aujourd’hui, le végétarisme souffre du manque d’information et de la désinformation de la plupart des personnes qui en parle.
Voici donc quelques idées reçues sur le végétarisme et les végétariens auxquelles il faut tordre le cou rapidement.

Etre végétarien, c’est bon pour les bobos

Oui et Non. Etre végétarien peut en effet être une mode, raison pour laquelle beaucoup de bobos se sont lancés dans ce nouveau mode de consommation. Cependant, il ne faut pas faire d’amalgame. Ce n’est pas parce que les bobos sont végétariens, que tous les végétariens sont des bobos, bien entendu … On ne devient pas végétarien parce que c’est “swag”, on devient végétarien par conviction et dans ce cas, on le reste.

Si c’est pour manger du soja à longueur de journée …

Non. Ce n’est pas parce qu’on est végétarien qu’on doit manger du soja. Il existe de nombreuses autres sources de protéines qui ne le rendent pas indispensable. D’autre part, le soja cuisiné à la mode végétarienne n’a rien à voir non plus avec le soja nature que les omnivores ont en tête.
Manger végétarien, c’est d’abord découvrir de nouveaux goûts, des aliments oubliés, des assaisonnements, des épices, des accords, des saveurs qui n’existent pas dans l’alimentation classique.

Manger végétarien, c’est compliqué

Non. Il s’agit juste de repenser sa façon de manger, comprendre les bonnes pratiques et les bases du végétarisme. Une fois que cette phase est acquise, être végétarien devient totalement naturel. Il faut dire que de nombreuses marques bio se sont développées et qu’il est beaucoup plus facile d’être végétarien aujourd’hui, qu’il y a 10 ans. Les magasins bio et les sites Internet spécialisés facilitent beaucoup l’achats des produits végétariens.

Le végétarisme, c’est pour les riches

Non. Un paquet de lentilles ou de pois cassés (environ 4€ /kg) n’a aucune équivalence avec une entrecôte de boeuf (30€/kg) ou des cuisses de poulet, et pourtant, elles donnent la même quantité de protéines. Bien entendu, quand on devient végétarien, on fait forcément plus attention à ce qu’on mange, ce qui implique souvent d’acheter bio, donc forcément plus cher. D’expérience, l’alimentation végétarienne coûte moins cher que l’alimentation classique à base de viande (de bonne qualité ou pas).

Etre végétarien, c’est mauvais pour la santé, ça créé des carences

Non. Le régime végétarien, s’il est pratiqué de manière équilibrée, apporte tous les éléments nutritionnels dont le corps a besoin. Bien au contraire, il limite le cholestérol, réduit les risques d’infarctus ou d’avc, permet de maîtriser le diabète, prévient un certain nombre de cancer, … Les bienfaits sont innombrables et le mythe d’un manque de protéines n’est … qu’un mythe. Manger de la viande n’a jamais évité les carences, seul un régime varié et équilibré permet d’être en pleine forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.