Quantcast

Le pouvoir des fleurs

Le pouvoir des fleurs

Il flotte un air printanier et avec lui l’envie de manger de nouveau des salades très colorées, du cru, du vert et cela tombe plutôt bien parce que la nature sortant de son hibernation nous offre de belles variétés à mettre dans nos assiettes.
Lorsque l’on parle du monde végétal, on évoque surtout les fruits et les légumes.
Mais savez-vous que les fleurs aussi sont comestibles ?

Attention, pas toutes, il faut les considérer un peu comme les champignons et être vigilant par rapport à certaines espèces qui sont toxiques, tout comme il faut impérativement choisir des produits non traités avec des pesticides ou exposés à des polluants.

Donc, avant de vous lancer, assurez-vous d’utiliser des variétés clairement identifiées comme comestibles et oubliez l’idée d’aller chez votre fleuriste, car ils vendent des fleurs ayant de fortes chances d’avoir été exposées à des engrais nuisibles. Evitez également les fleurs ramassées sur le bord des routes. La France cultive de nombreuses espèces destinées à l’usage culinaire. Le plus sage est donc de vous en procurer chez votre primeur, maraîcher, magasin bio, et de plus en plus dans le commerce en général mais optez pour la proximité. Car les fleurs sont aussi fragiles qu’elles sont belles. Elles ne se conservent pratiquement pas. A peine quelques heures pour certaines et jusqu’à 2 jours pour d’autres dans votre bac à légumes. Elles s’abiment et flétrissent très vite.
Vous avez aussi la possibilité de les faire pousser vous-même. C’est un moyen de vous assurer de leur qualité. Vous trouverez facilement en jardineries et magasins spécialisés des ouvrages* traitant du sujet ainsi que des kits de démarrage : mini-serre, terreau, variétés de graines de fleurs comestibles. C’est facile et accessible même si vous résidez en appartement, vous pouvez les cultiver en intérieur ou sur un balcon.

Manger des fleurs, cela paraît étonnant et pourtant elles sont bien présentes dans notre culture culinaire. Depuis des millénaires, elles sont utilisées en infusions ou en macérations. Plus récemment elles ont intégré la gastronomie moderne à part entière ou bien en tant que condiment. Vous en avez même probablement déjà goûté sans même y prêter plus attention telles les fleurs de courgettes, la camomille, la lavande, les roses,…

Si on ne peut nier leur atout décoratif, elles présentent aussi des atouts nutritionnels intéressants. Elles sont un véritable plus en matière de micronutriments, vitamines, minéraux. La capucine par exemple est très riche en vitamine C, l’hibiscus en calcium, la bourrache en antioxydants, … Comme pour les fruits et légumes, chaque variété a des apports nutritifs différents.
En plus pas besoin d’être un expert culinaire pour les préparer, elles s’utilisent en petites quantités et ne requièrent pas forcement de préparations compliquées.

Initiez-vous à cette tendance, les fleurs vont vous offrir de nouveaux plaisirs gustatifs, vous permettre de créer de jolies assiettes et vous donner des idées de nouvelles recettes.

Chaque fleur a son usage culinaire, certaines se consommeront crues en salade, d’autres supporteront une cuisson et seront travaillées comme des légumes, d’autres encore s’utilisent plutôt pour parfumer tels les condiments.

Les fleurs-salades

Elles se consomment donc plutôt crues, telles quelles, à parsemer dans de belles et grandes assiettes de salade composées. Elles apportent selon les variétés de la couleur, du croquant, du piquant…
Il s’agit par exemple de la bourrache, la capucine, le bégonia, la pensée, les pois de senteur…

Les fleurs-légumes

Parmi les plus connues, les fleurs de courges et courgettes. Elles supportent bien la cuisson, ce qui permet de les cuisiner par exemple en de délicieux beignets.
Il existe aussi les primevères, le souci, les cônes de houblon…
Elles peuvent agrémenter des risottos, omelettes…

Les fleurs-condiments

Il s’agit souvent des fleurs d’herbes aromatiques. Elles en possèdent la même saveur mais en ayant le gout encore plus concentré. On les utilise de la même manière, pour relever des plats, des sauces, des vinaigrettes ou bien saupoudrer dans des salades composées ou des tartines estivales.
Il s’agit des fleurs de ciboulette, de thym, de romarin, de sauge, de coriandre, d’ail des ours…

Les fleurs fruits

Certaines variétés se prêtent plus volontiers à des applications sucrées. Ainsi pour agrémenter ou aromatiser des desserts, elles n’ont pas leur pareil. Ou bien en confiserie dans des versions confites ou en sirop. On peut aussi cristalliser leurs pétales dans du sucre.
Vous connaissez sûrement l’Angélique, la rose, la violette, la lavande, la fleur d’oranger, la fleur d’acacia, de sureau, la jacinthe…

Alors prêts à laisser s’exprimer votre créativité ?

Découvrez nos recettes avec des fleurs comestibles.

* “Fleurs comestibles : du jardin à l’assiette” de Mélinda Wilson
“Tout se mange dans mon jardin” de Pascal Garber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscription

Newsletter

Nouveaux menus, nouvelles recettes
tous les 15 jours