Le kale

Le kale

Délicieux cru ou cuit, en salade, en chips, en soupe ou en smoothie, le kale a retrouvé ses lettres de noblesse en France il y a peu de temps. Avec ses qualités nutritionnelles incroyables, il doit faire partie intégrante des menus et recettes végétariennes !

L’histoire

Consommé par les Romains depuis l’Antiquité, il est considéré comme l’un des chou les plus anciens. Il est cultivé principalement en Europe et du Nord, et ce n’est qu’au 17è siècle qu’il est introduit aux Etats-Unis où il devient très à la mode grâce à ses qualités nutritionnelles. Son succès s’est exporté en France, et on le trouve désormais facilement sur les étals.

Les variétés

Il existe 3 variétés de kale
– Le kale rouge : ses feuilles sont légèrement violettes.
– Le kale frisé : sa texture est dense.
– Le kale noir : ses feuilles très foncées tirent sur le bleuté, c’est le plus amer.

Son analyse nutritionnelle

Pour 100g
Protéines : 4,3g
Glucides : 9g
Matières grasses : 0,9g
Fibres : 2g

Sa conservation

Emballé dans un sec hermétique ou un chiffon humide, il peut se conserver une semaine dans le bas à légume du réfrigérateur.

Ses bienfaits sur la santé

Le kale est peu calorique et riche en fibres. C’est un puissant antioxydant (défense contre le cancer), il est riche en fer, en magnésium, en vitamine C (qui aide à absorber le fer non-héminique des végétaux), en potassium (compense l’excès de sodium) et en bêta-carotène. Il contribue à renforcer les défenses immunitaires et à lutter contre le mauvais cholestérol. Il fait partie des légumes les plus riches en calcium.
En bref, c’est un super-aliment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.